Suite à l’article publié dans le Marie-Claire de ce mois de février 2016, un petit tour d’horizon sur la décision de divorcer ou pas…

 

12742099_1048592788536860_374306468422680975_n

1540-1

L’article démarre du livre  » Réfléchissez avant de divorcer » De Sylvie Angel (psychothérapeute de couple) et nous propose de bien réfléchir avant de divorcer. En effet, Aurélia Dejond (journaliste) nous apprend que le divorce en Belgique est en baisse. Quelle bonne nouvelle!

Il est incontestable que le divorce précarise les partenaires. Beaucoup de divorcés se retrouvent obligés de retourner chez leurs parents en attendant que leur situation financière se stabilise. En effet, tout ce que vous payiez à deux, vous devez désormais le payer seul, en y ajoutant éventuellement une pension, des frais pour les enfants, etc. Ce n’est donc pas une situation aisée. Et celle-ci fait désormais réfléchir.

C’est donc une bonne raison, pour trouver des solutions! Et là, les couples font encore preuve de grande créativité. On observe des couples construire de nouvelles formes de « vivre ensemble » : séparés mais ensemble par exemple, en réorganisant la maison ou encore en partageant la maison familiale à mi-temps, l’autre mi-temps ailleurs… etc…

Certains couples décident de consulter les thérapeutes ou conseillères conjugales pour les aider à reformer une nouvelle alliance et parfois, certains se retrouvent ( contre toute attente) amoureux après ce travail de réflexion … Comme quoi, pousser le couple dans ses dernières limites a parfois de bonnes répercussions, à partir du moment où l’on est toujours heureux d’être ensemble et d’accord sur les modalités de l’union.

Le couple est une alliance en mouvement, traversant immanquablement des crises qui permettent de le construire. Si on profite des crises pour renforcer le lien, et les moments de calme pour développer le sentiment amoureux, le couple peut traverser le temps. Mais ça se travaille (sinon, ça se meurt…) !

Beaucoup de jeunes amoureux se retrouvent en difficulté une fois que la lune de miel s’estompe (3/5 ans?…) et pensent que l’amour est fini. C’est à ce moment là qu’apparaissent les réels engagements: les crises de pouvoir et les agacements font leur apparition et il faut décider de vivre avec cet autre qui n’est plus en fusion, mais parfois en réaction contre nous. Le temps est venu d’apprendre à vivre ensemble. Pas simple du tout. On a peut être envie de s’enfuir par moments…

les juges ont tendance à proposer de réfléchir un temps (6 mois en général) avant de se lancer dans la définitive  dissolution de mariage. J’ai eu l’occasion d’accompagner plusieurs couples dans cette séparation, et cela a été l’occasion pour eux de se retrouver, paradoxalement, en étant séparés. Ils ont vécu la distance et l’apaisement de leur conflit, ils se sont à nouveau séduits et surtout ont travaillé sur ce qui les a mené à l’envie de divorcer. Celle-ci a donc été une étape pour redéfinir une nouvelle vie dans leur couple et appréhender leurs différents.

Attention que certaines situations nécessitent quand même un divorce ! L’amour se termine réellement parfois ! Nous ne sommes pas ici pour convaincre que le divorce est une mauvaise chose, mais pour réfléchir car parfois, on va trop vite dans sa décision :  on est « aveuglés » par la douleur de la crise.

Il est tout à fait possible de réussir son divorce ! Et de considérer cette étape comme un nouveau départ, une nouvelle expérience de vie. Une étape qui se travaille et s’apprivoise pour bien la vivre. Une expérience qui peut construire de nouvelles relations, de nouveaux apaisements et parfois observer que des ex-couples s’entendent très bien pour leurs enfants.

 

 

 

 

About Sophie Mercier

Thérapies, accompagnement de l'individu, du couple et de la famille, conférences.

Comments are closed.

Post Navigation