Oser un conseil conjugal et familial, n’est pas démarche aisée. Ce site permettra, je l’espère, de faciliter votre choix et de vous permettre de prendre connaissance avec moi et avec ma profession.

Ma vision de l’accompagnement :

Ma vie et mon travail sont influencés par mes valeurs positives. Je crois très fortement que chaque être humain sera capable de rebondir dans les situations difficiles et que parfois, un petit coup de pouce peut être utile. Inspirée de plus en plus par la vague de psychologie positive (Séligman – 1998) qui est assez «nouvelle » dans les orientations psychologiques, ce mouvement va s’intéresser à ce qui rend les hommes heureux et qui permet l’épanouissement humain.

Pour moi, donc, l’être humain peut décider d’être heureux, c’est un choix et un travail. ( Et ce n’est pas un travail facile que d’être heureux!) . Donner du sens positif à son action, s’engager dans le bonheur et le bien-être, se servir de ses potentialités, contribuer au bien –être d’autrui, sont des outils de bonheur à valoriser QUELQUE SOIT LA DIFFICULTÉ QUE L’INDIVIDU, LE COUPLE OU LA FAMILLE VA RENCONTRER !(séparation, deuil, dépression, baisse de libido, adolescence, perte d’estime, troubles sexuels, maladie, difficulté relationnelle … )

Dans un accompagnement conjugal ou familial (ou même en individuel)  je vais tenter de faire découvrir comment les personnes s’arrangent pour être heureux ou malheureux. Décortiquer leur système habituel, pour voir comment on peut changer d’optique ou de fonctionnement. Sachant que certains comportements favorisent l’aptitude au bonheur, je vais proposer d’inventer, ou de créer de nouvelles attitudes (propres à chacun) pour se tester à mieux faire et en être valorisé au sein de la relation.

Sophie Mercier Conseillère conjugale et familialeLe conseil conjugal (ou familial) n’est pas un lieu de critiques ou de jugements, mais bien l’endroit où on doit vous reconnaître comme « être aimants » qui essayent des comportements ou des attitudes qui ne fonctionnent pas toujours. Ce n’est pas ce que vous êtes qui « pose problème » mais l’accord entre ces deux êtres en relation qui n’est pas bien compris. Personne n’est en principe coupable ou responsable de la difficulté relationnelle, le travail volontaire des personnes solutionne la situation.

C’est un lieu d’expérience et expérimentation, d’écoute, de communication, de revalorisation, de confiance en soi, en l’autre, en la relation,… en la vie.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Post Navigation