Cette réflexion nait de cette photo ci jointe. Pardonner semble pour beaucoup d’entre nous un acte difficile et parfois « injuste ». Pourquoi devrais-je pardonner alors que je ne suis pas responsable de ce qu’il m’arrive ?

D’accord, nous ne sommes peut être pas responsable, mais pourquoi rester dans cette émotion de colère qui bien souvent nous détruit ? A quoi nous sert t’elle ? A part détruire nos organes qui souffrent de ce que nous leur inculquons comme émotion.

 

Pardonner à l’autre.

Parce qu’en dégageant des énergies positives, on a toutes les chances d’aller mieux et de faire avancer les relations qui sont « coincées ». Parce que cet abandon de colère, crée en nous un sentiment de liberté et de paix.

Cet article définit très bien les étapes et avantages du pardon :

http://www.psychologies.com/Moi/Moi-et-les-autres/Relationnel/Articles-et-Dossiers/Les-7-etapes-du-pardon

 

Se pardonner.

Car en se pardonnant d’actes dont nous sommes peu fiers, nous autorisons notre être à construire une meilleure attitude. La culpabilité a tendance à figer et à geler les situations, tandis que la remise en question permet le mouvement vers un meilleur comportement.

L’erreur est humaine

Chacun de nous peut faire des erreurs. En acceptant que cela puisse arriver, nous nous autorisant à être des êtres imparfaits en voie de développement. Toutes nos expériences de vie nous apprennent sur nous, sur les autres, sur la vie.

Dire Pardon

Dire pardon est un acte de reconnaissance envers l’autre. « Je reconnais t’avoir blessé (e), je reconnais que tu existes et que tu as besoin de respect ».

Les couples qui peuvent utiliser « un pardon » (quel qu’il soit) ont de meilleurs atouts pour avancer. Car ils sont capables de remise en question, de reconnaissance et de respect.

« L’exemple, c’est nous »  : dire pardon en famille enseigne une conduite respectueuse (de reconnaissance de l’existence de l’autre et de la compréhension de la relation ) et bien plus constructive.

Certains pardons sont faciles, d’autres plus difficiles.

Ne dites pardon que si vous êtes réellement prêt(s); car sans sincérité, ce pardon ne sera ni intéressant ni pris en compte.

 

Si vous restez dans une colère, dirigée contre vous ou contre autrui, faites vous aider, vous vous sentirez libéré(s).

 

1911690_10202672993579217_8466730704870673847_n

 

 

 

 

 

About Sophie Mercier

Thérapies, accompagnement de l'individu, du couple et de la famille, conférences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Post Navigation