14670742_10211058586640789_5977491578979677082_n

Qu’il est difficile d’être une marâtre. 

La définition de la « marâtre »est = « la seconde femme du père ». Jusque là, tout le monde est d’accord, mais dans ce terme marâtre, il y a une connotation très négative qui provient probablement des contes, dans lesquels elles sont présentées comme des femmes devenues des méchantes sorcières, qui font du mal aux enfants du père. Cela peut être la réalité,  dans certaines situations, mais cette nouvelle relation peut être aussi une expérience et une construction qui se révèle totalement fantastique, aux yeux de tous les membres de cette nouvelle histoire familiale.

Read More →

antoine-et-lola

Beaucoup de personnes arrivent dans nos consultations avec des manques, des regrets, des déceptions, des frustrations, des peurs, etc. Rarement, ils arrivent en nous disant que tout va pour le mieux. C’est pourquoi Salomé et moi avions envie de proposer des soirées de prévention, des soirées qui nous mènent dans des réflexions de l’ordre de  » que faire pour que cela ne nous arrive pas?  »

 

 

automne

Dans le renforcement positif des attitudes qui prennent soin de notre santé et de notre relation conjugale, nous ne pouvons que prendre plaisir à notre vie.

 

images

Mais, à chaque saison, nous devrions adopter des attitudes différentes pour respecter notre rythme et notre métabolisme, c’est pourquoi nous vous proposons d’en parler, lors de ce cycle de conférences.

En automne, comment renforcer son couple et son corps en douceur?

Read More →

dsc_0698

L’amour reconnecté

Comprendre et communiquer avec la personne que nous aimons n’est pas toujours aisé. Lorsque l’on ne se sent pas compris, écouté, soutenu, nous avons l’impression de ne plus être « connecté » à l’autre. De la distance s’installe et les frustrations arrivent. Cela est d’autant plus difficile qu’au début du couple, nous avons tant l’impression d’être sur la même longueur d’ondes. Mais c’était un leurre, notre aveuglement des débuts ne nous permet pas spécialement d’apprendre vraiment qui nous avons en face de nous, cet aveuglement nous permet de nous coller à un autre, après cela, à nous de faire sa connaissance, la vraie, la profonde et de rester ou non dans cette relation à la condition d’accepter cet autre et de le respecter tel qu’il a envie d’être.

Malgré nos intentions positives, nous n’arrivons pas toujours à faire comprendre notre amour. Nous nous trouvons dès lors dans des troubles de la communication, de la relation, qui génèrent souvent la crise.

 

dsc_0767

 

Lorsque vous voyagez, vous allez à la rencontre d’individus différents. Pour ce faire, si votre intention est de réellement « toucher » la réalité d’une autre ethnie, vous allez préparer cette rencontre : apprendre la langue (ou du moins quelques éléments) mais aussi apprendre qui ils sont et comment ils fonctionnent. Quelles sont leurs représentations du monde, leurs valeurs, leurs habitudes, … pour ne pas commettre d’erreurs ni d’impairs en imposant notre façon d’appréhender la relation et le monde. En général, nous sommes assez prudents dans ces situations. Parfois dérangés, effrayés, frustrés devant tant de différences … nous essayons quand même d’aller dans cette rencontre.

C’est exactement la même chose dans un couple. Nous sommes face à un individu totalement différent. Si nous choisissons de l’aimer, nous devrions essayer d’appréhender son monde, et il devrait faire la même chose pour nous. C’est en faisant cela que le couple peut diminuer ses frustrations et mieux comprendre ce qu’il s’y passe et quels en sont les enjeux.

Gary Chapman, auteur et conseiller conjugal américain, a observé 5 langages qui circulent dans l’amour.

L’intérêt de son travail est d’amener le couple à la réflexion autour du ou des langage (s) que chacun préconise. L’autre pourra alors mieux connaître son partenaire et lui offrir ce qu’il attend, pour qu’il se sente aimé. Les frustrations diminuent et le plaisir circule lorsque chaque personne se sent aimée. La communication devient plus facile, plus compréhensive, bienveillante.

Quels sont ces langages de l’amour, comment chacun de nous se sent le mieux aimé ?

  • Avec des paroles valorisantes :  Dans ce langage, on se sent aimé par les paroles d’encouragement (ce que tu fais est merveilleux, continue, bravo, …), les compliments (comme tu es beau, belle, fort, …) et les mots gentils (petits messages d’amour, SMS, lettres ou mail d’amour…)
  • Avec des attentions, des cadeaux : pas la peine d’en faire de gros ou de chers, ce qui compte surtout, c’est avoir l’intention de faire plaisir. Avoir compris ce que l’autre aime et le lui offrir en surprise… est un langage de l’amour.
  • Avec des services rendus. Je t’aide donc je t’aime. Au plus je fais à ta place, au plus je te dis que je t’aime. Je fais la vaisselle à ta place, je nettoie pour toi, je repasse tes chemises …
  • Avec des moments de qualité. Nous parlons bien de qualité. Ceux qui aiment ce langage sont bien d’accord sur le fait que ce n’est aucunement la quantité ou même la longueur du temps passé ensemble qui prime mais la qualité. Donc, prévoir un petit moment à deux en étant bien concentré sur la relation, est un moment de qualité. Que ce soit un We ou une soirée, même à la maison, mais dans l’attention à l’autre, dans la communication, l’interêt de s’intéresser vraiment à l’autre.
  • En se touchant. C’est certainement celui qui nous semble le plus évident… quoi que… Se toucher, s’embrasser, faire l’amour, se câliner, se masser, se dorloter, se prendre la main, s’étreindre sont toutes des actions pour se montrer de l’amour dans ce langage…

 

Que faire de tout cela  ?

 

Il sera très important et opportun de discuter de ces différents langages en couple. Mieux vaut en discuter hors conflit, lors d’un moment de tendresse ou de calme. Ou avec un conseiller conjugal, qui pourra faire ce travail en gérant les émotions qui circuleront. Il se dira dans le couple, ce que nous préférons dans ces langages, comment on les classe, du plus important au moins important. Ce sera nécessaire d’exprimer ses attentes, et surtout le plus important : accepter que l’autre soit différent de nous dans ces différentes façons de montrer l’amour. Ensuite, essayer le mieux possible de communiquer son amour comme l’autre le voudrait, juste parce que c’est important que chacun se sente aimé comme il en a besoin. Dans ces conditions là, nous nous reconnectons à l’autre et l’amour peut circuler et nous remplir.

 

antoine-et-lolaEn Automne, comment renforcer son couple et son corps en douceur?

 

Avec la lumière et la chaleur qui nous quittent doucement en automne, notre organisme va demander de l’attention complémentaire, afin de maintenir son énergie et même de la décupler pour combattre l’arrivée des microbes et des changements de temps.

 

Notre humeur risque bien d’être chahutée aussi. Fatigués par ce combat de l’organisme, nous sommes happés par d’autres besoins : doucement et chaleureusement se faire du bien, renforcer son bien être à deux pour ne pas sombrer dans la mélancolie de la grisaille. Comment faire pour garder un équilibre serein ensemble et individuellement, personnellement et de façon conjugale?

 

C’est ce que je vous propose avec Salomé Mulongo lors de cette conférence du jeudi 10 novembre à 19H30 au café de la Lanterne à Genappe. Une heure de conférence qui peut être poursuivie par un repas ‘bien être’ en amoureux, dans l’ambiance particulière de cet endroit merveilleux. Faites vous du bien avec cette soirée !

 

Je pourrai vous emmener vers la construction de nouvelles idées pour se faire du bien au chaud : renforcer le plaisir et apporter de la lumière dans le couple, pendant que Salomé argumentera au niveau nutritionnel pour que notre santé soit au mieux de sa forme. Nutrition et relation : un duo gagnant pour avancer ensemble au fil des saisons.

 

La conférence et le repas sont à réserver, vous pouvez trouver toutes les informations et nous suivre sur la page Facebook « nourrir son couple » ou téléphoner au 0477/406723

antoine-et-lola

 

 

dsc_0493

 

Encore un projet qui nous apportera de bons moments à partager avec vous !

Avec ma collègue Daniela Cisamolo (psychologue et sexologue), nous vous invitons aux mardis de L’amour à Nalinnes, route de Philippeville, 11.

Nous vous proposons ces soirées repas-débat où nous pourrons aborder toutes les questions autour de l’amour. Quelques thèmes sont proposés pour lancer la conversation

8 novembre: Lancement du cycle sur les questions de l’amour.
13 décembre: Les rencontres amoureuses
31 janvier : Nouveaux souffles dans la relation de couple
25 mai: Ruptures et nouveaux départs dans l’amour
6 juin: Clôture du cycle: nouvelles questions sur l’amour etc.

 

Le Tire-Bouchon de Nalinnes nous accompagne en proposant un repas unique et deux boissons dans la prix de la soirée (soit 35 euros par personne). Le restaurant est à nous pour cette soirée.

 

Réservez vite via notre page Facebook « les mardis de l’amour » ou via mon téléphone 0477/406723

Vous pouvez aussi visiter le site de Daniela : www.cisamolodaniela.be